Lors de chaque pleine lune à Tiruvanamalai a lieu Girivalam, un pèlerinage autour de la montagne sacrée Arunachala. 

Nous nous sommes donc mélés à la foule pour cette marche de 14Km, pieds nus pour les plus vaillants ,qui rassemble des dizaines de milliers de personnes chaque mois.

Quelle expérience ! 

Nous sommes partis vers 18h, au coucher du soleil emportés par cette marée humaine, avançant à grand pas. Un flot ininterrompu de pèlerins remplissant la chaussée et autant prosternés devant tous les temples jalonnant le parcours.

La plupart marchent en récitant le mantra "Om nama shivaya" , d'autres se photographient avec en fond avec la montagne sacrée et la pleine lune

P1050451

 

Certains marchent en famille, assez silencieusement, tous portent leurs habits de fête. Une énergie euphorisante nous transporte et nous commençons le parcours sur les chapeaux de roues. Il y a tant à voir de tous les côtés: des vendeurs ambulants, des sadhus, des perruches tirant les cartes, des temples tous plus beaux les uns que les autres, la pleine lune qui monte progressivement au dessus d'Arunachala. ..

P1050459

P1050460

Mais, le temps de regarder à droite ou de prendre une photo... on a déjà perdu le groupe. Et par moments, cette foule peut être un peu anxiogène. 

Sur les côtés de la route, les marchants du temple sont là et on peut à loisir acheter du mala en rudraksha...à la moustiquaire, de l'assiette d'offrande pour le temple aux jouets en plastique made in China. ..

Parfois, j'ai l'impression d'une grande fête foraine et je suis sûre que je vais apercevoir à ma gauche, un stand de pêche aux canards!

Nous nous arrêtons manger des idly et parota (enfin, on croit avoir compris ce nom là) dans une gargotte familiale improvisée pour l'occasion au bord de la route

P1050467

Mais, il ne faut pas trop s'attarder car le chemin est encore long.

Sur le parcours des aveugles ou des hijras ou aravanis ( transexuels reconnus en Inde comme troisième sexe) font la manche.

Sur la fin du parcours, le rythme ralenti et le pas se fait plus "boiteux" (du moins pour ceux qui sont pieds nus) , la fatigue commence à se faire sentir.

Enfin, le grand temple pointe au loin et c'est la promesse de la fin proche de cette boucle incroyable. 

Il nous aura fallu un peu plus de 4h pour réaliser notre pèlerinage qui restera une expérience incroyable. 

P1050468

P1050455