nathalindia

17 avril 2018

50 heures pour rentrer à la maison

Après une nuit dans un bus entre Dehradun et Delhi et une journée de transit dans un hôtel, je suis partie à 5pm (heure indienne) pour l'aéroport et j'ai bien fait d'arriver aussi tôt car...je n'étais pas enregistrée sur le vol Delhi/Bangalore.

À l'origine, mon vol AirFrance devait passer par Mumbai et j'ai eu la surprise de découvrir en imprimant ma réservation que le trajet (et aussi les horaires) avaient changé et que je passais désormais par Bangalore. Sauf que, AirFrance,qui soustraite le vol intérieur avec JetAirways , avait oublié de leur transmettre la modification. Résultat: j'étais enregistrée sur le vol Delhi/Mumbai....puis sur le vol Bangalore/ Paris...Oups!...

J'ai mis plus d'une heure à trouver un agent AirFrance dans l'aéroport, pour arranger la situation. Puis, quand tout cela a été réglé, j'ai pu enfin poser la question qui me turlupinait depuis le début: qu'en était-il de mon dernier vol Paris/Toulouse annulé en raison des mouvements de grève?...

J'ai juste appris que j'étais transférée sur un autre vol, mais j'ai dû attendre mon arrivée à Paris à 8h15 heure française pour découvrir que mon 3ème et dernier vol de mon voyage retour serait à...18h10.

J'arriverai donc à Toulouse à 20h....ensuite, il ne me restera plus qu'1h30 de voiture.

Mais, ouf, j'ai trouvé la salle de jeux du lounge AirFrance et je vais pouvoir passer ma journée à jouer aux Kapla (petit private joke pour ceux qui suivent attentivement mon blog)

20180417_094453

 

 

Posté par kinatha à 10:24 - Commentaires [4] - Permalien [#]


16 avril 2018

Dernier message du blog...

Et voilà...de dernier en dernier, j'arrive au terme de ce 5ème voyage en Inde, encore plus magique, encore plus yogique, encore plus intense que les autres et encore une fois inoubliable.

Il est 9h30 du soir, dimanche, Dawa, Tseten et Rigzin m'ont accompagnée au bus, juste devant le main gate de la colonie tibétaine. Après avoir bu ensemble un dernier citron chaud, s'être pris dans les bras, je suis montée dans le bus. J'agite encore ma main pour leur faire des signes d'au-revoir par la vitre quand le bus démarre...Voilà, c'est la fin du voyage.

Demain matin, 4h, j'arriverai à Delhi, où Jai viendra m'attendre et m'accompagner à un hôtel près de l'aéroport où je finirai ma nuit. Je passerai ma dernière journée à rédiger les derniers articles du blog (vive le wifi) et vers 17h je partirai à l'aéroport Indira Gandhi International pour mon voyage de retour marathon: Delhi/Bangalore Bangalore/ Paris et Paris /Toulouse je l'espère, puisque je viens d'apprendre que mardi est jour de grève à Air France.

L'aventure n'est donc pas encore tout à fait finie !!!...

Posté par kinatha à 08:09 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Dernière sortie au Mall...

Et oui, ici aussi, comme au Chili, la société de consommation fait ses ravages en Inde et le "Pacific Mall" grand centre commercial avec 3 étages de boutiques (bennetton, bata, adidas....)  un étage-paradis de la junkfood (kfc, domino'pizza, burgerking...) , un immense ciné et un espace de jeux pour les enfants (je me suis demandée si je n'allais pas croiser la famille Osito...), est la sortie favorite des familles le dimanche, le lieu de rencontre préféré de la génération selfies.

C'est un peu dur de se concocter un menu équilibré, voire impossible, pas de salades en vue dans les menus, pas beaucoup de boissons naturelles non plus...c'est presque une insulte de commander une bouteille d'eau minérale!

Evidemment, toutes les boutiques sont ouvertes le dimanche, ça grouille de monde,c'est bruyant (mais ça, mes amis sourds ne s'en formalisent pas) ça change de la balade en montagne de ce matin, mais c'est là que nous allons terminer notre séjour, puisque ce soir (dimanche, j'ai un peu de retard dans l'écriture du blog) nous prendrons un bus de nuit pour Delhi.

IMG-20180415-WA0001

IMG-20180415-WA0000

 

Je fais dorénavant partie de la famille des sourds et muets vu que je traine avec eux depuis presque un mois et je suis contente de pouvoir communiquer chaque année un peu mieux avec eux (même si c'est Dawa que je comprends le mieux) Parfois, c'est rigolo, les autres lui demandent de me dire quelque chose et Dawa leur dit qu'ils peuvent me parler directement, que je comprends...ce qui est parfois vrai, et parfois pas....bon, je fais de mon mieux...c'est vrai qu'on a pas fait de la philosophie non plus et que je suis toujours un peu frustrée de ne pas pouvoir exprimer la subtilité des choses...mais l'essentiel est là: partager des moments de vie, être ensemble, être ici et maintenant.

Posté par kinatha à 07:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Dernière journée de vacances

C'est dimanche, il fait beau et tout le monde est libre et relax, alors nous décidons d'aller à la piscine. Aujourd'hui par contre, pas d'amis pouvant nous embarquer dans sa voiture. Nous partons donc en expédition à l'assau d'un bus bondé (autre terme pour dire bus indien) et je me surpends encore une fois à me faire la réflexion que "en Inde, quand y a plus de place, tu trouves encore de la place" C'est incroyable.

Ensuite, petite marche active dans la montagne sous le soleil qui commence à bien taper. Nous surplombons la rivière aménagée de retenues d'eau qui forment des piscines naturelles, mais nous, nous allons plus haut à une piscine privée (avec petit parc et café-resto qui diffuse de la musique de jeunes). La montagne est parsemée de drapeaux de prières et je regrette de ne pas avoir pris mon appareil photo car la vue est magnifique. 

IMG-20180415-WA0038

IMG-20180415-WA0039

 

Après l'effort, le plongeon dans la piscine n'en est que meilleur, même si l'eau qui remplit la piscine n'est autre que celle de la rivière...glacée!

IMG-20180415-WA0009

IMG-20180415-WA0004

 

Le cadre est splendide et aujourd'hui, pas d'orage en vue (en parlant d'orages, nous avons appris que ceux qui ont sévis la semaine dernière quand nous avons annulé notre trek ont causé la mort de 17 personnes et fait s'écrouler un minaret du Taj Mahal....on a bien fait de rester méditer à l'ashram!) 

Ici, à la piscine, je fais l'admiration de mes amis car "je sais nager", me voilà donc sollicitée pour leur donner des cours particuliers. Et oui, la piscine est encore un loisir peu courant en Inde et les enfants n'ont pas la chance comme chez nous d'apprendre à nager à l'école et ce qui nous parait comme banal est ici exceptionnel.

Pour le retour, par chance (qui pourrait aussi se traduire par "comme souvent en Inde") nous croisons la route du patron de Tseten et Dawa qui embarque les gars pour nous ramener à la maison, pendant que nous, les filles, rentrons en moto avec un copain sourd et muet. Comme quoi, ce qui pour nous nous parait exceptionnel est ici banal.

Le trajet de retour en moto a le parfum des vacances et de la liberté. Nous longeons la rivière, et remontons la route en lacets à flanc de montagne. Lunettes de soleil sur le nez, cheveux au vent. Les arbres sont maintenant en fleurs et c'est magnifique!

Quelle belle dernière journée de vacances!

Posté par kinatha à 06:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 avril 2018

Dernière crêpes-party...avant de partir...

Ça y est, nous avons instauré le rituel des crêpes le dimanche matin...et je me débrouille de mieux en mieux, il faut dire que depuis 3 semaines, le manche de la poële a été réparé...mais elle adhère toujours autant!...

Pour ceux qui voulaient des photos:

IMG-20180415-WA0037

 

Et oui, la guest-house de Dawa et Tseten s'est subitement remplie ces derniers jours car Rigzin une amie à eux est venue passer le week-end et Patrick, n'ayant pas trouvé de chambre à louer en ville est venu squatter lui aussi. Nous étions donc 5 dans le dortoir à se partager les matelas et les couvertures. Merci pour votre accueil et votre générosité les amis.

 

Posté par kinatha à 17:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Journée de cadeaux

Aujourd'hui, samedi, de retour à Dehradun, je me suis demandée ce que je pourrais bien montrer d'intéressant à Patrick qui est encore avec moi pour le week-end. C'est vrai que moi, je commence à avoir mes repères mais qui ne sont pas vraiment des choses touristiques...

Bref, mon planning était d'aller dire "au-revoir" aux enfants à la Ngoenga School et à Bajaj institute. Donc, j'ai proposé à Patrick d'aller visiter le temple bouddhiste près de l'école pour enfants handicapés et là:

cadeau N1: Assister à une pratique Bouddhiste.

Nous avons pu entrer et nous asseoir en méditation et observer la douzaine de moines plus ou moins jeunes réciter leurs prières. Ils sont assis en tailleur, drappés de leur étole orange, en 2 rangées se faisant face, au centre du temple. Devant eux, une petite table ou repose leurs feuillets de prières écrits en tibétain. Chacun tient dans la main droite une clochette et un diamant (nom d'un instrument de prière tibétain) dans la gauche.

Ils psalmodient leurs prières tout en faisant des mouvements bien précis avec leurs mains et leurs doigts (mudras) faisant ainsi sonner les clochettes. Soudain, deux d'entre eux saisissent des trompettes (désolé je ne sais pas le nom) un autre une paire de grandes cymballes et un troisième le maillet d'un énorme gong. Ainsi, tout en continuant à réciter leurs prières, cette musique si particulière aux cérémonies bouddhistes résonne dans ce temple et le gong provoque chez moi un réel séisme dans toutes mes cellules. Quelle chance d'être les témoins privilégiés de cette cérémonie. Vous imaginez bien que je n'ai pas osé sortir mon appareil photo, mais voici quelques photos d'un autre temple (Sakia monastery) visité plus tard dans la matinée

P1060043

P1060047

P1060048

P1060049

 

Suite à ça, petite visite à la Ngoenga School pour dire au revoir aux enfants, puis direction l'école pour enfants sourds et muets. Je voulais revoir Priya, une prof avec qui j'ai sympatisé et aussi en profiter pour remercier la directrice de m'avoir autorisé à venir une semaine assister aux cours. Lorsque je toque à son bureau pour lui dire tout ça, elle me reçoit avec un grand sourire, me demande si j'ai été contente de ma semaine, me dit que malheureusement Priya est absente aujourd'hui et me demande à brûle-pourpoint ce que j'ai prévu cet après-midi....heu, rien à vrai dire....

Ni une ni deux, elle nous propose à Patrick et moi d'accompagner certains enfants de l'école pour une sortie au temple Sikh à l'occasion d'une fête spéciale.

Cadeau N2: visite et repas au temple Sikh avec les enfants de Bajaj institute

C'est la première fois que je rentre dans un temple Sikh et je ne connais pas bien cette religion à part que les Sikh ne se coupent pas les cheveux et les cachent dans un turban ou un foulard pour les jeunes.

Je mets donc mon gilet à capuche pour me couvrir la tête. On se déchausse évidemment, on se prosterne devant un autel. Il y a les hommes d'un côté, les femmes de l'autre, un orchestre chante et joue de la musique. Puis, on s'installe dans une autre salle où les sikhs vont offrir le repas à toute personne qui va se présenter aujourd'hui. Nous nous asseyons en tailleur sur un tapis lorsque quelqu'un nous demande à Patrick et moi de le suivre. Il nous invite à nous asseoir contre le mur sachant que pour les occidentaux, manger assis en tailleur est un peu pénible. Quelle marque d'attention à la fois simple et si touchante! Il y a près de moi un sikh retraité d'une compagnie pétrolière et devant moi, des enfants des rues semble-t-il. Chacun, quel qu'il soit est accueilli et nourri. On nous distribue assiettes, chapatis, et nourriture. Peut-être 400 ou 500 repas vont être servis. Quelle expérience!

P1060053

P1060055

P1060056

P1060057

 

Il n'est que 16h et la journée n'est pas finie et nous avons déjà vécu tellement de choses!..ah, et j'oubliais:

Cadeau N3: arriver vivants après une course en tuk-tuk où nous avons remonté l'avenue...à contre-sens!

P1060061

Posté par kinatha à 11:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12 avril 2018

Spéciale dédicace à Mamá et Papá Osito

P1060027

 

Demain, vendredi 13, 18h30 heure indienne, je penserai à vous, les amis, à l'autre bout du monde et vous enverrai plein de pensées positives pour que le juge Monsieur Bigote soit conciliant et que vous puissiez rentrer bien vite à la maison avec Nico et Benja. Vous devez avoir hâte d'aller faire un tour au Mall de Coupiac!

J'adore ces blogs croisés, moi. Et même si la majorité de mes lecteurs ne comprendront pas ce message....moi je vous fais d'enormes besos!!!

Posté par kinatha à 18:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 avril 2018

La joie des kirtans

Vous devez certainement vous demander ce que l'on a décidé de faire de nos journées puisque nous avons renoncé au trek (on a bien fait car hier soir, on s'est encore ramassé une bonne saucée, ce qui me laissais imaginer nos têtes si on avait été en pleine montagne en train de monter une tente!...) Bref, pas de regrets.

Finalement, notre dernier plan est on ne peut plus simple. Comme l'ashram était complet (ouais, je sais, vous alllez me dire que les ashrams à Rishikesh c'est pas ce qui manque et qu'on avait qu'à aller frapper à un autre) Mais, un suis un peu Kapha je vous rappelle (et pour ceux qui croient que je suis passionnée par les jeux de construction avec des lamelles en bois, ils se trompent ça c'est Kapla) Bref, tout ça pour dire que Anand Prakash Ashram, moi j'aime bien et j'ai pas envie d'aller voir ailleurs. Alors, on a demandé s'il y avait la possibilité de venir la journée à l'ashram tout en trouvant un hôtel pas loin pour dormir.

Et là, la fille de l'accueil a téléphoné à un hôtel tout proche. Pour y aller depuis l'ashram, c'est simple: à gauche, à gauche, à gauche.

Pour vous dire, de la chambre d'hôtel, on entend la cloche de l'ashram qui sonne 5h du matin.

Donc on est presque à l'ashram (même si le ressenti n'est pas du tout le même) et on profite de la méditation, des cours de yoga et des repas.

Hier soir, après la pluie nous avons chanté des kirtans (chants de mantras) regroupés autour du chanteur et joueur d'harmonium indien.

Pendant une heure, tapant dans nos mains et chantant (ça ressemblait un peu à nos soirées de colo sans le feu de camp et la guitare et les chamalows) nous nous sommes laissés envouter par la puissance des mantras, du rythme et des mélodies.

Si bien que dans ce lieu, tous réunis autour du chant, on sentait monter une joie immense et spontanée: Ananda

Je suis repartie à l'hôtel le sourire aux lèvres.

Posté par kinatha à 06:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 avril 2018

Spéciale dédicace pour Ârati

Hier soir, nous errions dans Rishikesh, à la recherche d'un plan C. Nous avons tout naturellement atterri sur les marches d'un ghat avec une glace kulfi à la main(oui, le soleil est revenu) De là nous pouvions observer le rituel sacré que tout bon indien venant au bord du Gange doit accomplir: l'immersion dans l'eau sacrée.

Sur notre droite un homme en caleçons de l'eau jusqu'aux mollets appelle sa femme pour qu'elle le rejoigne pour le rituel. Il tient une lourde chaine métallique accrochée à la première marche du ghat car parfois, le courant du Gange peut être fort et emporter ses fidèles.

La femme ,elle, doit s'immerger toute habillée. Elle s'assied sur les marches et descend prudemment dans l'eau. Elle semble hésiter (il faut dire que c'est pas la température de la Méditérannée à Palavas au mois d'août). Elle s'asperge le visage, les bras, regarde son mari...qui lui dit quelque chose en hindi qui pourrait être du style:

"ah, ben maintenant que t'es là, faut y aller sans réfléchir ma cocotte, sinon on y est jusqu'à la Saint glin glin"

Alors, ni une ni deux, la voilà qui aggripe la chaine d'une main, se bouche le nez de l'autre et disparait toute entière dans l'eau, pour en ressortir avec un sourire jusqu'aux oreilles semblant dire: "je l'ai fait".

Tous deux s'immergeront plusieurs fois ensemble et boiront plusieurs gorgées d'eau sacrée.

(Bon, moi, je regarde, en me disant que si je fais ça, c'est bronchite et hépatite, voire mort garantie)

 

Ensuite, nous nous dirigeons vers la cérémonie Ârati au coucher du soleil. Je vous laisse admirer les photos. Nous avons même eu la chance de faire tourner le feu sacré face au Gange.

P1060015

P1060012

 

P1060020

P1060017

P1060021

Posté par kinatha à 08:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 avril 2018

Plan C

Après un week-end bien rempli: piscine, ciné, resto, vaccination des chiens(dimanche), visites de temples tibétains avec Patrick(rencontré en Décembre lors de notre mésaventure aérienne à Mumbai), nous avons élaboré avec Ravi, un guide indien notre plan A pour cette dernière semaine de voyage:

Lundi, Mardi visite de Rishikesh

Mercredi, Jeudi, Vendredi trek dans les montagnes de l'himalaya.

Ravi nous a mis l'eau à la  bouche en nous montrant des photos magnifiques du trek. 

Nous avions déjà la tête dans les nuages de l'himalaya et je me délectais à l'idée des prochains messages que j'allais pouvoir publier sur le blog.

Ce matin, mon sac étais prêt, nous avons déjeuné tous ensemble chez Dawa et Tseten et...un frisson.....C'est moi? Ou bien il fait froid?

Non, le vent se lève et le ciel est couvert.

Au fait, ils prévoient quel temps cette semaine? Lundi pluie, mardi beau, mercredi, jeudi pluie, vendredi beau.

Mince, en organisant le trek, on a juste oublié de regarder la météo....

Le temps d'arriver à la station de bus pour partir à Rishikesh, il pleuvait. Nous avons sorti nos coupe-vent.

Arrivés à Rishikesh, il pleut toujours, on ne voit même pas les montagnes....

Bon plan B: 

On oublie le trek. Pas envie de marcher sous la pluie, dormir sous la pluie pour ne pas voir les montagnes. 

Direction l'ashram pour une semaine de yoga.

Pas de chance pour nous: Complet!

Bon et bien on va trouver un plan C !

Posté par kinatha à 09:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]